Faux et usage de faux dans le cadre du PSE 2013 : La citation directe devant le tribunal correctionnel de Versailles le 7 novembre 2017 à 14 heures

Dans notre article du 1er octobre nous vous parlions des faux comptes rendus de CHSCT qui ont été produits devant le Tribunal administratif, la Cour d’appel de Versailles puis devant le Conseil d’Etat. -> http://wp.me/p7N36C-fY

Nous avions décidé, afin de faire toute la lumière sur ces pratiques et définir les responsabilités, de saisir le tribunal correctionnel. C’est chose faite par l’intermédiaire d’une citation directe en cours d’être délivrée aux prévenus qui comparaitrons le 7 novembre 2017 à 14 heures.

Des faits très graves qui n’honorent pas la Direction, ni les syndicats.

Les salarions se souviendront toujours de l’information de la Direction de SKF intitulé « Chipotage et obstruction, nous avons perdus ». Elle brocardait l’action de la CGT et taillait des éloges aux autres syndicats (CFDT, FO, CFE-CGC) qui eux, auraient « co-construit » le projet de délocalisation de près de 40 postes à ST CYR et l’arrêt des presses sur le site de ST CYR.

La vérité, c’est que les syndicats de ST CYR ont été de mèche avec la Direction dans ce projet. Pire, ils ont négocié un PSE au rabais puis apporté leur soutien à la Direction devant les tribunaux en lui fournissant de faux comptes rendus de CHSCT.

Nous sommes tous concernés et la CGT ne peut pas se permettre que de tels agissements se reproduisent au sein de l’entreprise.

Aussi, nous avons pris nos responsabilités et la citation sera mise en ligne dès qu’elle aura été délivrée et nous vous tiendrons informé de la suite des évènements qui ne manqueront pas de piment.

L’objectif de la CGT: Cette action permettra de retourner devant le Conseil d’Etat pour obtenir l’annulation du PSE et ensuite de meilleures indemnités pour les salariés qui ont perdu leurs emplois.

A suivre……..